Tout envoyer en l'air

Publié le 13 Février 2016

Laisse ce qui te retient, délaisse ce qui t'appartient. Détache le lien qui lentement se resserre. Car cette vie t'indiffère et ne te ressemble en rien. Ces rêves ne sont pas les tiens, si tu restes tu vas manquer d'air. Il suffit de tout envoyer en l'air. Je saurais comment faire je crois. C'est inscrit dans nos gènes. Je sais qu'on est capable de tout. Envoyer en l'air, sans regard en arrière. Et c'est le moins que l'on puisse faire. - Tout envoyer en l'air, Kyo <3

Tout envoyer en l'air

Est ce que vous me croyez si je vous je dis que cette fois ci je ne suis pas en train d’écrire cet article à la laverie mais bien en plein milieu d’un cours ? J’ai envie de dire que tout cela est plutôt logique au regard du sujet que je souhaite aborder ici.

Ca tourne dans ma tête depuis de très nombreux mois ; si ce n’est depuis que j’ai intégré la faculté de droit en première année, il y a de ça plus de trois ans. Aujourd’hui, après plusieurs mois en Master 1, je sais que je suis arrivée au bout de mes capacités. C’est à dire que j’en ai vraiment marre des cours. Je ne peux plus rester là, assisse sur ma chaise à copier des lignes et des lignes qui ne mènent à rien. Mais plus que tout, je suis malade rien qu’à l’idée de devoir faire une dissertation sur le pourquoi du comment on utilise le terme chose et non bien, et inversement. En bref, j’ai besoin de concret, j’ai besoin de voir l’intérêt dans ce que je fais, j’ai besoin de lâcher les bouquins et les questionnements sans queue ni tête…

Donc, je pense à arrêter le Master dans lequel je suis actuellement. Il s’agit d’un master très blabla, tourné vers la préparation aux divers concours. C’est ce que je pensais faire, passer l’examen d’entrée à l’école du Barreaux, mais je sais que ce n’est pas ce que je veux réellement ; et je (me) l’avoue enfin.

Maintenant il s’agit de trouver ce que je veux faire. Logique oui, mais très difficile. Je ne sais pas ce que je veux faire, et c’est le cas depuis… la seconde ? J’ai envie de m’épanouir dans mes études et dans mon travail. Je me suis donc très activement mise dans la recherche de ma nouvelle voie. C’est un travail de longue haleine que j’aurais dû faire depuis bien longtemps. Mais il n’est jamais trop tard. Je ne me ferme aucune porte et veux évaluer toutes les possibilités. J'ai également décidé d'arrêter d'attendre l'illumination et le jour où enfin je me passionnerais pour quelque chose, parce que ça fait bien trop longtemps que j'attends ça et que visiblement ce n'est pas près d'arriver. Paraitrait même que pour certains, ça n'arrive jamais... !!!

Je garde espoir en l'avenir,

Des bisous

BarbaLaure

Rédigé par Laure

Publié dans #MaVieMonOeuvre, #Etudes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article