Quand te reverrais-je...

Publié le 20 Février 2016

Quand te reverrais-je...

Pays merveilleux. Où ceux qui s'aiment, vivent à deux. - Michel Blanc, Les Bronzés font du ski.

Cette chanson est un vrai classique. C'est l'air que tout le monde fredonne ou chante à tue tête lorsque le télésiège s'arrête en pleine montée. Le truc que personne n'aime, parce qu'on se gèle les fesses quand on est sur un télésiège. Encore plus quand il neige, qu'il y a du vent et qu'on n'arrive pas à remettre son bonnet en place avec ses gants.

Mais être à la montagne, sous la neige, c'est tellement incroyable. C'est vivifiant, c'est revigorant. L'air frais, pure, le froid, la nature... Il n'y a pas meilleur combo pour se vider la tête.

J'ai eu la chance d'aller au ski tous les ans, deux fois par an même, avec ma mère et avec mon papa, quand j'étais petite. Je me rends vraiment compte de la chance que j'ai eu. Le ski, c'est des vacances qui coûtent vraiment chères et ce n'est pas donné à tout le monde.

 

Quand te reverrais-je...
Quand te reverrais-je...

Mais j'ai été dégoutée à une époque des vacances au ski. Oui carrément dégoutée, parce que j'étais une pré ado énervée, qui n'en pouvais plus d'être dans les groupes d'école de ski à attendre tout le monde, à prendre les pistes noires même en pleine tempête de neige, à ne plus sentir mes doigts parce que la montagne en décembre c'est tellement froid...

Aujourd'hui, plusieurs années après, mes parents ne m'emmènent plus régulièrement en vacances au ski. Parce qu'on a grandi, et parce que beaucoup de choses ont changées. Du coup, quand j'ai l'occasion d'y retourner, même quelques jours, je suis très contente et j'essaie d'en profiter un maximum.

Quand te reverrais-je...
Quand te reverrais-je...

Le week-end dernier j'étais au ski avec ma mère, mon beau-père et mes frères. Une petite réunion de famille de quelques heures à peine, mais qui fait du bien. Et aujourd'hui, je suis de nouveau au ski pour 4 jours, avec mes potes; on vient d'arriver mais on va s'éclater j'en suis sûre.

Et comme je suis une râleuse invétérée, je vais surement continuer à me plaindre du froid de la neige des chaussures de ski du froid de tout. Mais c'est cool :-)

Bisous givrés,

BarbaLaure

Rédigé par Laure

Publié dans #MaVieMonOeuvre, #Vacances

Repost 0
Commenter cet article