La critique critiquable #4

Publié le 7 Novembre 2015

La critique critiquable #4

La tête de haute

D'Emmanuelle Bercot, Avec Catherine Deneuve, Benoit Magimel et Rod Paradot

 

Je me sens un peu l'obligation de parler de ce film, que j'ai adoré et qui me touche particulièrement du fait de son sujet. La tête haute est un film sur le droit des enfants. Et, je ne crois pas encore avoir écrit sur ce sujet, mais c'est un domaine qui m'intéresse énormément. Ce film a donc vraiment attiré mon attention, et après que ma professeur de droit des mineurs ait dit que ce film était très bon, je n'ai plus hésité à le regarder.

 

Topo : On suit Malony pendant toute son enfance jusqu'à sa majorité, au travers du juge des enfants (joué par Catherine Deneuve) qui l'accompagne dans ce parcours ainsi que son éducateur (joué par Benoit Magimel).

 

Mon avis : Je l'ai déjà donné dans l'intro, mais vraiment j'ai adoré. Comme je le disais y'a juste deux lignes plus haut, je suis vraiment très intéressé par le droit des enfants, j'envisage de me spécialiser dans ce domaine. Donc clairement le film m'a beaucoup parlé. Les 3 acteurs principaux sont tops. Les émotions sont bien développées. Je trouve que les différentes phases de l'enfance et l'ensemble des émotions et des étapes par lesquels un jeune en difficulté peut passer, sont bien retranscrites.

La principale critique que j'ai pu lire sur les divers sites était que le film enjolive la réalité. De mon point de vue, je pense au contraire qu'il met en exergue le fait que malheureusement cela ne se passe pas toujours bien et que par chance il y a des personnes qui font bien leur travail, qui croient en ce qu'ils font et qui veulent aider à faire bouger les choses.

 

Ma note : Honnêtement, 10/10. Je ne sais pas si le film est vraiment parfait, mais je n'ai rien à lui reprocher. C'est un super film français. J'adore Catherine Deneuve. Et cela me conforte vraiment dans mon choix d'étudier plus en profondeur la cause des enfants victimes et délinquants.

 

A très très bientôt,

Tchao.

BarbaLaure

 

 

 

 

Rédigé par Laure

Publié dans #Culture

Repost 0
Commenter cet article